Quelle réglementation acoustique pour la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement et de formation ?

Vis-à-vis des écoles maternelles, des écoles élémentaires, des collèges, des lycées, des établissements régionaux d’enseignement adapté, des universités et établissements d’enseignement supérieur, général, technique ou professionnel, publics ou privés, c'est une question qui se pose dans des contextes variés:

  • pour l'architecte, l'ingénieur, le technicien en charge de la construction ou de la rénovation d'un tel établissement
  • pour le chef d'un tel établissement, pour pour le responsable des moyens généraux
  • pour quiconque, y travaillant ou y étant de passage (usagers, parents d'élèves) perçois que le confort acoustique laisse à désirer

En France, l’arrêté du 25 avril 2003 est relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement ; parmi d'autres aspects réglementaires techniques, l'isolation acoustique, la limitation de la réverbération et le bruit des équipements font l'objet d'exigenences formalisées.

Réglementation acoustique pour la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement et de formation: isolation acoustique entre locaux

Pour ce qui est de l'isolation acoustique (concept majeur pour la limitation du bruit et le confort acoustique), l’arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement spécifie les exigences relatives aux bruits aériens intérieurs au bâtiment en termes d'isolement acoustique standardisé pondéré DnT,A [1]:

  • lorsque l'émission de bruit se situe dans un local d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 43 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 43 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 40 dB(A) pour une salle polyvalente
    • 40 dB(A) pour une salle de restauration
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans un local médical, une infimerie, un atelier peu bruyant, une cuisine, un local de rassemblement fermé, une salle de réunions, des sanitaires (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 50 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 50 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 50 dB(A) pour une salle polyvalente
    • 50 dB(A) pour une salle de restauration
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une une cage d'escalier (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 43 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 43 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 43 dB(A) pour une salle polyvalente
    • 43 dB(A) pour une salle de restauration
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une une circulation horizontale, un vestiaire fermé (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 30 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 40 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 30 dB(A) pour une salle polyvalente
    • 30 dB(A) pour une salle de restauration
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une une salle de musique, une salle polyvalente ou de sports (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 53 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 53 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 50 dB(A) pour une salle polyvalente
    • 50 dB(A) pour une salle de restauration
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une une salle de restauration (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 53 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 53 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 50 dB(A) pour une salle polyvalente
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une un atelier bruyant (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 55 dB(A) pour un local l d'enseignement, d'activités pratiques, d'administration, dans une bibliothèque, un centre d'information et de documentation (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salle des professeurs, un atelier peu bruyant
    • 55 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
    • 50 dB(A) pour une salle polyvalente
    • 55 dB(A) pour une salle de restauration

Et aussi:

  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une salle de repos (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 43 dB(A) pour une salle de repos
    • 50 dB(A) pour un local d'enseignement, une salle d'exercice
    • 43 dB(A) pour un local d'administration, une salle des professeurs
    • 50 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une salle d'exercice ou dans un local d'enseignement (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 50 dB(A) pour une salle de repos
    • 43 dB(A) pour un local d'enseignement, une salle d'exercice
    • 43 dB(A) pour un local d'administration, une salle des professeurs
    • 50 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans un local d'administration (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 50 dB(A) pour une salle de repos
    • 43 dB(A) pour un local d'enseignement, une salle d'exercice
    • 43 dB(A) pour un local d'administration, une salle des professeurs
    • 43 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une un local médical, une infirmerie (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 50 dB(A) pour une salle de repos
    • 50 dB(A) pour un local d'enseignement, une salle d'exercice
    • 50 dB(A) pour un local d'administration, une salle des professeurs
    • 43 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans un espace d'activités, une salle de réunion, une salle de jeux, un local de rassemblement fermé, une salle d'accueil, une salle de réunions, des sanitaires, une salle de restauration, une cuisine, un office (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 55 dB(A) pour une salle de repos
    • 53 dB(A) pour un local d'enseignement, une salle d'exercice
    • 53 dB(A) pour un local d'administration, une salle des professeurs
    • 53 dB(A) pour un local médical, une infirmerie
  • lorsque l'émission de bruit se situe dans une circulation horizontale, un vestiaire (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):
    • 35 dB(A) pour une salle de repos
    • 30 dB(A) pour un local d'enseignement, une salle d'exercice
    • 30 dB(A) pour un local d'administration, une salle des professeurs
    • 40 dB(A) pour un local médical, une infirmerie

Réglementation acoustique pour la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement et de formation: spécifications ce rapportant à la limitation de la réverbération

Pour ce qui est de la limitation de la réverbération (autre concept majeur pour la limitation du bruit et le confort acoustique), l’arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement spécifie les exigences relatives à l'aire d'absorption équivalente des revêtements absorbants disposés dans les circulations horizontales et halls dont le volume est inférieur à 250 m3 et dans les préaux:

  • au moins la moitié de la surface au sol des locaux considérés

Pour ce qui est de la limitation de la réverbération, l’arrêté du du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement spécifie aussi la durée de réverbération [3] pour différents locaux:

  • salle de repos des écoles maternelles, salle d'exercice des écoles maternelles, salle de jeu des écoles maternelles:
    • 0.4 s à 0.8 s
  • local d'enseignement, de musique, d'études, d'activités pratiques; salle de restauration et salle polyvalente de volume au plus égal à 250 m3:
    • 0.4 s à 0.8 s
  • local médical ou social, infirmerie, sanitaires, administration, foyer, salle de réunion, bibliothèque, centre de documentation et d'information (CDI):
    • 0.4 s à 0.8 s
  • local d'enseignement, de musique, d'études ou d'activités pratiques d'un volume supérieur à 250 m3, sauf atelier bruyant:
    • 0.6 s à 1.2 s
  • salle de restauration d'un volume supérieur à 250 m3:
    • 1.2 s au maximum
  • salle polyvalente d'un volume supérieur à 250 m3:
    • 0.6 s à 1.2 s
  • autres locaux et circulations accessibles aux élèves d'un volume supérieur à 250 m3:
    • dans le cas d'un volume inférieur à 512 m3: 1.2 s au maximum
    • sinon 0.15 fois la racine cubique du volume (ce dernier: exprimé en m3)

Réglementation acoustique pour la limitation du bruit dans dans les établissements d'enseignement et de formation: spécifications ce rapportant au bruit des équipements

Pour ce qui est du bruit des équipements, l’arrêté du du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement spécifie les exigences relatives au bruit engendré par un équiment du bâtiment (pour ce qui concerne le local de réception du bruit):

  • dans les bibliothèques, les centres de documentation et d'information (CDI), les locaux médicaux, les infirmeries et salles de repos, les salles de musique:
    • 33 dB(A) si l'équipement fonctionne de manière continue ; 38 dB(A) s'il fonctionne de manière intermittente
  • dans tous les autres locaux (emntionnés précédemment):
    • 38 dB(A) si l'équipement fonctionne de manière continue ; 43 dB(A) s'il fonctionne de manière intermittente

Qu'est ce qu'ITS peut proposer pour le respect de la réglementation acoustique pour la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement et de formation

Ce qu'ITS peut proposer pour le respect de la réglementation acoustique pour la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement et de formation:

  • un diagnostic acoustique:
    • avec (sur site) des mesures d'isolement au bruit aérien, des mesures de niveau de bruit d'équipements e.g. pour des installations de Chauffage Ventilation Climatisation (CVC), des mesures de temps de réverbération de locaux: impliquant un technicien diplômé en mesures physiques (spécialisé en techniques instrumentales) et un maétriel de sonométrie dûment étallonné et vérifié
    • avec l'étude (basée sur des plans et impliquant des calculs de propagation sonore effectués par un ingénieur acousticien ayant des compétences étendues en physique du bâtiment) des problématiques se rapportant à l'isolation acoustique (concernant les systèmes constructifs consituant l'enveloppe du bâtiment et les séparations entre logements: murs, toiture, planchers, cloisons - y compris portes et fenêtres - pour ce qui concerne notamment l'indice d'affaiblissement acoustqiue de tels éléments de construction) et à la limitation de la réverbération (en relation avec l'aire et le coefficient d'absorption acoustique des matériaux dans les locaux concernés, compte tenu de leur volume et des conditions de leur utilisation)
    • avec une comparaison des dispositions contructives prévues ou existantes avec ce que la réglementation acoustique des établissements d'enseignement et de formation impose
  • la commercialisation de solutions pour la mise en conformité vis-à-vis de la réglementation acoustique des établissements d'enseignement et de formation:
    • matériaux et produits d'insonorisation (isolation acoustique, limitation de la réverbération, réduction du bruit des équipements)
    • travaux, avec garantie de résultat

Qu'on se le dise !

[1] différence entre les niveaux de pression acoustique dans le local d'émission du bruit (ou bien: en façade d'un bâtiment) et dans le local de réception, avec un terme correctif prenant en compte le temps de réverbération [2] du local de réception ; quand calculé pour un bruit rose: prenant en compte un spectre sonore d'émission avec le même niveau en dB dans chaque bande de fréquence de 1/1 octave
[2] durée (s) nécessaire pour que le niveau sonore existant dans un local décroisse de 60 dB lorsque la source de bruit est instantanément interrompue
[3] pour la moyenne arithmétique dans les intervalles d'octave centrés dur 500, 1000 et 2000 Hz