La réduction du bruit à la source consiste à diminuer la puissance acoustique d'un matériel ou d'un équipement bruyant, par des moyens tels qu'un encoffrement (capot insonorisant) pour une machine, un cloisonnement insonorisant pour une zone bruyante dans un atelier par exemple, un silencieux pour une bouche de ventilation (ou bien une aspiration / extraction / refoulement liée à un process industriel).

Réduction du bruit à la source au moyen d'encoffrements ou de cloisonnements insonorisants

La réduction du bruit à la source au moyen d'encoffrements ou de cloisonnements insonorisants consiste à mettre en oeuvre une séparation continue entre deux espaces:

  • celui qui contient la source de bruit (même quand il n'y a qu'une seule machine ou un seul équipement, la source de bruit n'est pas toujours unique - lorsque différents organes ont des émissions sonores significatives -)
  • celui que l'on souhaite proréger du bruit

En pratique, la réduction du bruit à la source peut prendre des formes assez différentes, en relation avec la taille qui doit être envisagée:

  • capots, capotages insonorisants pour des sources sonores de taille petite ou moyenne e.g. pompes, corps de ventilateurs, petits moteurs (thermiques ou électriques), compresseurs de capacité limitée
  • encoffrements pour machines en tous genres (travail du bois et du métal, fabrication de carton, tarnsformation d ematières premières pour le secteur de la construction)
  • cloisons (entre sol et toiture e.g. en s'appuyant sur deux murs opposés d'un bâtiment) pour des machines et installations bruyantes de garndes dimensions (e.g. rotatives d'imprimerie)
  • conteneurs et bâtiments insonorisés pour moteur thermique de forte puissance, compresseurs de grande capcacité, turbines à combustion

Dans de nombreux cas (dans le secteur industriel) la réduction du bruit à la source au moyen d'encoffrements ou de cloisonnements insonorisants peut être réalisée grâce à des constructions métalliques:

  • avec une charpente/une ossature
  • avec des panneaux d'isolation acoustique multicouches ayant des proriétés à la fois en termes d'affablissement acoustique (i.e. s'opposant à la transmission du bruit) et en terme d'absorption acoustique (i.e. empêchant l'amplification des niveau sonore consécutive - sinon - de la présence d'un obsacle à la propagation du bruit en champ libre); ils peuvent avantageusement être modulaires et démontables (pour permettre des opérations de maintenance)
  • avec des bloc-portes acoustiques pour permettre des accès (pour des personnes - à pied ou motorisés -  ou pour des matériels)
  • avec des chassis vitrés insonorisants pour permettre la visibilité depuis un espace séparé par le dispositif de réduction du bruit à la source ver l'autre
  • avec des équipements de réduction du bruit des ouvertures pour la ventilation qui sont souvent nécessaires

Réduction du bruit à la source au moyen de silencieux

La réduction du bruit à la source au moyen de silencieux est requise dans différents contextes:

  • lorsque le fluide considéré est de l'air avec une température et une pression proches des conditions atmosphériques
    • pour la ventilation d'encoffrements ou de cloisonnements insonorisants, pour les applications - dans les constructions - liées au Chauffage, à la Ventilation, à la Climatisation (CVC)
    • pour des procédés industriels impliquant pour aérocondenseur (des dizaines de ventilateurs sont parfois à considérer pour une seule installation), pour tour de refroidissement (le diamètre des ventilateurs peut dépasser 10 mètres) , l'entrée d'air de moteurs et de turbomachines (la surface d'entrée peurt dépasser 100 mètres carrés)
  • lorsque le fluide considéré est un gaz de combustion (i.e.  avec une température très élevée - pouvant atteindre 850 °C dans le cas de process spéciaux, en général entre 500°C et 650 °C lorsqu'il s'agit d'échappements de moteurs thermiques ou de turbines à gaz -)
  • lorsque le fluide considéré est un gaz industriel possiblement très froid (s'il est détendu) ou très chaud (s'il s'agit d'un évent de vapeur)

Le principe de fonctionnement (dissipatif i.e. impliquant un matériau absorbant les sons, ou réactif i.e. avec des réflexions sonores induites par la géométrie des parties internes), la conception (acoustique, aéraulique), la construction (choix des aciers, résistance à la pression) doivent être étudiés au cas par cas et peuvent déboucher sur des dispositifs très variés en taille, forme, performance.

Ce que propose ITS en matière de réduction du bruit à la source

Ce que propose ITS en matière de réduction du bruit à la source (suivant le cas de figure):

  • un diagnostic sur site avec des mesurages sonométriques
  • une mission d'ingénierie pour la recherche et la mise au point de solutions (un tel travail de bureau d'étude peut nécessité des calculs de propagation et d'impact sonore et des dimensionnements en termes d'acoustique et d'aéraulique)
  • des matériels de réduction du bruit:
    • composants: matériaux insonorisants, panneaux d'insonorisation industriels et bardages acoustiques, silencieux en tous genres
    • systèmes: capotages, encoffrements, bâtiments insonorisés complets

Qu'on se le dise !