Le confort acoustique est un facteur d’ambiance essentiel dans les bâtiments pour lequel ITS propose ses services: mesures, étude, travaux.

Le confort acoustique: une composante essentielle de la qualité des bâtiments

Le confort acoustique a un impact majeur sur l'habitabilité de nombreux lieux de vie qui doivent disposer de performances minimales pour ne pas être impropres à leur destination, en particulier vis-à-vis de la problématique de limitation de réverbération et aussi vis-à-vis de la problématique d’isolement au bruit aérien.

Dans les crèches, haltes garderies, jardins d’enfants : atrium, salles d’activités et de jeux, locaux de sommeil doivent faire l’objet d’une attention particulière en terme d’acoustique, tout comme les bureaux, les locaux médicaux, les salles réservées au personnel et aussi les halls et les cages d’escaliers.

En France, la reconnaissance du confort acoustique comme composante essentielle de la qualité des bâtiments ne se traduit pas encore par une réglementation (sous la forme d’arrêtés ou de décrets) à laquelle tous les locaux précédemment cités seraient assujettis, mais les valeurs appropriées des indicateurs de performance acoustique d’intérêt font l’objet d’un consensus assez large.

Dans les établissements d’enseignement, qu’il s’agisse, d’écoles maternelles ou non, les salles de repos et d’exercice, les locaux d’enseignement, les espaces d’activités et de jeux, les salles d’accueil et les locaux de rassemblement fermés doivent être l’objet de travaux d’insonorisation, tout comme les salles des professeurs, les locaux médicaux (e.g. infirmeries), les salles de réunion, les sanitaires, les salles de restauration, les cuisines, sans oublier les circulations et les vestiaires ; lorsqu’ils existent, salles de musique, salles polyvalentes, salles de sports ou ateliers bruyants doivent être insonorisés également.

Dans les établissements de santé, les indicateurs de performance acoustique doivent respecter des valeurs minimales pour les locaux d’hébergement et de soins, les salles d’examen et de consultation, les bureaux médicaux et soignants, les salles d’attente, les salles d’opération, les salles d’obstétrique et les salles de travail, tout comme dans les circulations internes, et les autres locaux où peuvent être présents des malades.

Dans les hôtels, les chambres et les salles de bains, les circulations intérieures doivent disposer d’une isolation acoustique performante, et aussi les bureaux, les locaux de repos du personnel, les vestiaires, les halls de réception, les salles de lecture, les salles de réunion, les bars, les cuisines, et encore : les ateliers, les commerces, les garages, les parkings, les zones de livraison, les sanitaires, les salles de télévision, les laveries, les locaux poubelles ; lorsque les hôtels en sont équipés : gymnases, piscines, restaurants, casinos, salons de réception, discothèques et salles de danse doivent être conformes à la réglementation en vigueur en relation avec la limitation du bruit.

Dans les bâtiments d’habitation, les pièces principales, les cuisines et les salles d’eau doivent être suffisamment performantes en terme d’isolement au bruit aérien vis-à-vis des autres logements, des circulations communes intérieures au bâtiment, des garages (individuels ou collectifs) et des locaux d’activité.

Confort acoustique
Le confort acoustique est un facteur d’ambiance
essentiel dans les bâtiments
   

Les locaux de travail où doivent être installés des machines et appareils susceptibles d’exposer les travailleurs à un niveau d’exposition sonore quotidienne supérieur à 85 dB (A) doivent présenter des caractéristiques minimales de manière à limiter l’amplification des niveaux sonores en relation avec la réverbération.

En France, la reconnaissance du confort acoustique comme facteur d’ambiance essentiel dans les bâtiments se traduit par une réglementation (sous la forme d’arrêtés et de décrets) à laquelle tous les locaux précédemment cités sont assujettis.

De plus, dans les bureaux et espaces associés (bureaux individuels ou collectifs, espaces ouverts, salles de réunion, espaces de détente, restaurants, circulations, et même : plateaux à aménager) le confort acoustique en tant que facteur d’ambiance essentiel peut être pris en compte convenablement s’il est considéré une norme ad hoc, qui n’est cependant pas d’application obligatoire.

Par ailleurs, isolement au bruit aérien entre locaux, isolement vis-à-vis du bruit de l’espace extérieur, niveau de bruit de choc, durée de réverbération, niveau de bruit des équipements, des salles sportives (i.e. réservées à la pratique des sports suivants : gymnastique, athlétisme, volley-ball, hand-ball, basket-ball, tennis, escrime et tennis de table) sont spécifiés dans une autre norme ad hoc qui n’est pas non plus d’application obligatoire.

Mesures et étude du confort acoustique

Mesures et étude du confort acoustique des espaces de vie peut être effectués par la ressource humaine de ITS, dûment diplômée en physique du bâtiment:

  • avec un matériel métrologique périodiquement vérifié et étalonné (sonomètres, générateurs de bruit) pour la détermination d'indicateurs de performance acoustique tels que le temps de réverbération, le taux de décroissance sonore spatiale par doublement de la distance à une source, l'isolement au bruit aérien - et plus généralement, toutes les grandeurs physiques en relation avec le niveau de niveau de pression acoustique, qui, en général, dépend de la fréquence -
  • avec des logiciels de traitement des résultats de mesurages
  • avec des outils de simulation de la propagation des sons dans des espaces clos, en relation avec les différents phénomènes physiques en présence (réflexion, absorption, transmission, diffraction), qui influent sur l'atténuation du bruit (e.g. absorption atmosphérique, et en tenant compte du fait de la présence d'obstacles e.g. écrans, parois)
  • avec des moyens de dimensionnement d'équipements d'insonorisation et de réduction du bruit

Travaux en relation avec le confort acoustique

ITS commercialise des travaux d'installation / mise en oeuvre visant au confort acoustique des constructions:

  • pour ce qui concerne la limitation de la propagation du bruit:
    • éléments d'enveloppe de bâtiments (murs - y compris bloc-portes et chassis vitrés -, toitures, planchers)
    • cloisonnements et séparations, encoffrements (capotage insonorisants) pour équipements bruyants e.g. pour ce qui concerne Chauffage ventilation Climatisation (CVC)
    • silencieux et autres dispositifs de réduction du bruit, y compris pour l'industrie
  • pour ce qui concerne la diminution de la réverbération des locaux:
    • revêtements absorbants les sons: muraux, sous forme de plafond ou déléments suspendus
    • claustras acoustiques

Pourquoi confier mesures, études ou travaux en relation avec le confort acoustique à ITS ?

S'agissant de mesures et d'études en relation avec le confort acoustique de bâtiments, la ressource humaine d'ITS possède une expérience étendue de ces sujets: le système de management de la qualité des missions d'ingénierie d'ITS est régulièrement évalué conformes aux exigences de la norme ISO 9001, et les clients font part de leur satisfaction quant aux prestations effectuées en respectant les délais, au prix convenu, et avec des livrables méticuleusement préparés.

Lorsque, suite à un diagnostic réalisé par ITS, il est avéré que le confort acoustqiue d'un espace ou d'un bâtiment laisse à désirer, les recommandations et conseils d'ITS sont orientés vers la recherche (souvent: pluridisciplinaire) de solutions d'amélioration, prenant en compte tous les aspects contextuels pour l'élaboration de compromis techniques et financiers décrits de manière complète, univoque, précise avec des performances vérifiables. L'approche d'ITS combine expertise et haute estime de la relation Client (une assurance spécifique couvre de telles activités d'ITS).

S'agissant de travaux visant au confort acoustique de constructions commercialisés par ITS, ils sont toujours prévus par des intervenants (conseillés par ITS) qui partagent avec la ressource humaine d'ITS l'amour du travail bien fait, et qui possédent - outre les savoir faire techniques requis - des capacités d'adaptation, tant pour ce qui concerne le calendrier de réalisation que pour ce qui a à voir avec le périmètre réel du chantier et ses modalités, tels que pouvant être amenés à évoluer pour différentes raisons pas toujours prévisibles.