ITS a participé à un projet de prévention du bruit en entreprise dans le secteur industriel en Asie du Sud-Est.

Le site concerné était une centrale à gaz en cycle combiné (i.e. avec production à la fois d’électricité et de chaleur récupérée du processus de combustion de gaz au moyen d’une turbine de grande capacité) de puissance supérieure à 700 MW.

L’installation des équipements bruyants dans un bâtiment insonorisé de très grandes dimensions a été la solution retenue :

  • la charpente métallique a été dimensionnée en tenant compte des contraintes locales e.g. climatiques et sismiques
  • les éléments constructifs des murs et de la toiture (métalliques, avec isolation en laine minérale à haute densité) ont fait l’objet d’une conception spéciale tenant compte des objectifs ambitieux du projet en termes d’isolation acoustique, devant bien sûr par ailleurs satisfaire à un objectif d’étanchéité, comme tout bâtiment pour ce qui concerne le clos et le couvert
  • des composants d’un système de ventilation ont été sélectionnés pour permettre l’évacuation de la puissance calorifique dissipée (par convection et par rayonnement) par les organes mécaniques encoffrés

Comme souvent en pareil cas, la prévention du bruit dans cette entreprise du secteur industriel a été considérée sous 2 angles principaux :

  • la limitation de l’exposition au bruit des personnels du site (travailleurs postés, salariés assurant la maintenance, intervenants externes) impliquant le respect d’une valeur de limite - typiquement 80 dB(A) alors que le niveau de puissance acoustique de la turbine dépasse 130 dB(A) - pour le niveau de pression acoustique à des emplacements spécifiés (à courte distance e.g. 1 m) autour de l’enveloppe du bâtiment (toute fuite étant bien sûr hautement indésirable, l’étanchéité des portes et éléments démontables requérant, alors, un soin particulier)
  • le respect de la tranquillité des riverains (la considération de valeurs limites pour l’émergence i.e. la différence de niveaux sonores lors du fonctionnement ou de l’arrêt de l’installation dont il est question n’est pas toujours usitée en dehors de la France, mais quoi qu’il en soit le niveau sonore en limité de propriété industrielle ou chez des plaignants potentiels mérite toujours d’être considéré avec attention pour prévenir toute gêne auditive)

Fabriqués dans une unité de production spécialisée dans les constructions métalliques de qualité (la prise en compte des risques liés aux intempéries et à l’activité volcanique imposant une conception et une réalisation sans faiblesse, le système de protection contre la corrosion de l’ensemble étant par ailleurs assortie d’une garantie de 20 ans), ces matériels de prévention du bruit en entreprise dans le secteur industriel ont été expédiés par bateau, ce pour quoi un respect scrupuleux du calendrier de réalisation a été nécessaire.

L’assemblage sur site par des équipes de manutention et de montage déjà présentes sur le site d’installation de cette protection acoustique a permis la finalisation de cette opération de prévention du bruit en entreprise dans le secteur industriel avec la souplesse requise dans le contexte d’un chantier de cette envergure, aux coactivités nombreuses.

Le bon achèvement a constitué une confirmation de plus de l’expertise de ITS et de ses partenaires commerciaux en matière de prévention du bruit en entreprise, notamment dans le secteur industriel.

La production d’énergie n’est pas le seul domaine dans lequel ITS intervient pour la préservation de l’environnement sonore : loin s’en faut.

En matière de prévention du bruit en entreprise dans le secteur industriel, qui constitue un risque avéré pour la santé des employés sur leur lieu de travail, mais dans d’autres contextes, ITS peut également proposer ses services en termes de diagnostic complet sur site (y compris : des mesurages sonométriques), en termes de modélisation de la propagation acoustique et de la décroissance sonore (spatiale et temporelle, en relation avec le phénomène de réverbération) dans des locaux de travail, ou commercialiser d’autres équipements d’insonorisation tels qu’écrans acoustiques et murs antibruit, capotages de machines, revêtements absorbant les sons muraux et pour plafond ou sous-toiture ; toutes les problèmes d’exposition au bruit, et de confort acoustique peuvent être solutionnés en faisant appel à ITS : dans des ateliers et halls de production ou d’assemblage (d’usines) comme dans des bureaux, mais aussi vis-à-vis de sources de bruit en tous genres installées en extérieur qu’elles soient d’usage général (compresseurs, ventilateurs, composants de réseaux de dépoussiérage ou d’installations de réfrigération) ou bien qu’elles soient plus spécifiques (aussi diverses que broyeurs-concasseurs, scies à grumes, parcs à ferraille).

Préservation de l'environnement sonore

end faq