La lutte contre le bruit, dans une perspective de protection des opérateurs et de préservation du voisinage, constitue un aspect majeur d’un projet de construction d’un complexe pétrochimique, qui requière souvent des équipements de production d’énergie devant répondre à des spécifications particulières, inhérentes à ce domaine d’activité: les turbines à gaz sont souvent utilisées dans un tel contexte.

ITS a pris part à la lutte contre le bruit d’un site industriel: il s’agissait de limiter les émissions sonores de 3 turbines à combustion et d’équipements connexes dans le cadre de la construction d’un complexe pétrochimique sur la côte Est des Etats Unis d’Amérique.

Ont ainsi été considérés: les turbines à proprement parler (puissance unitaire supérieure à 40 MW) ainsi que les modules gaz et les alternateurs associés.

Il n’est pas facile d’insonoriser de telles sources de bruit (le niveau de puissance acoustique globale de la turbine approche les 140 dBA) de manière à obtenir un niveau sonore de l’ordre de 80 dB(A) à 1m, en prenant en compte les contraintes techniques de tous ordres imposées par le contexte d’un tel projet: c’est cependant le lot commun de ITS et de certains de ses partenaires commerciaux depuis longtemps.

Les différentes contraintes de tels projets sont connues, tout comme les solutions à apporter aux différents problèmes qui se posent ; les règles spécifiques applicables à la construction et à la sélection d’équipements sont maitrisées et font l’objet d’un programme d’amélioration continue pour d’une part être sûr de toujours proposer le meilleur rapport qualité prix et pour d’autre part permettre un déroulement harmonieux de l’administration des ventes, même lorsque des innovations technologiques rompant avec des conceptions et des pratiques antérieures sont implémentées.

Dans le cadre de la lutte contre le bruit de ce site industriel, des bâtiments insonorisés ont été conçus et construits en vue de limiter la transmission du bruit au travers d’une enveloppe (parois verticales et toit) constituée de panneaux d’isolation acoustique métallique démontables pour permettre les opérations de maintenance. Bien sûr le dimensionnement de ces bâtiments a pris en compte les contraintes de site (neige, vent risques sismiques).

Le système de ventilation quant à lui, a fait l’objet d’une attention particulière, devant permettre (au moyen de ventilateurs eux-mêmes très bruyants) l’évacuation de la puissance calorifique dissipée par différents équipements encoffrés tout en ayant un impact modéré sur l’environnement sonore, ce qui a rendu nécessaire la mise en œuvre de silencieux à absorption, devant faire l’objet d’une optimisation quant à leur performance acoustique et aérodynamique.

Un calendrier ambitieux a contribué à ce que ce projet de lutte contre le bruit d'un site industriel, dont les délais de réalisation ont été respectés, mobilise durablement toutes les énergies disponibles pour sa réussite.