Dans une centrale de production d’énergie e.g. avec une ou plusieurs turbine(s) à combustion et un ou plusieurs alternateur(s), du bruit est émis, ce qui pourrait, si l’on n’y prenait garde, priver les riverains de leur tranquillité et nuire aux conditions de travail des employés de la centrale.

Il faut donc envisager des travaux visant à limiter l’impact sonore de telles installations.

La construction de bâtiments à haute performance acoustique abritant les sources de bruit incriminées est bien sûr une solution appropriée, mais il faut alors prévoir des systèmes de ventilation conséquents pour tenir compte des apports calorifiques des différents matériels.

En outre, la nécessité de dimensionner et de construire de tels ouvrages et de fournir tous ses composants en conformité avec des normes et règles internationales mais aussi en tenant compte de réglementation locales parfois peu utilisées par ailleurs constitue une difficulté qui doit être surmontée à l’occasion de chaque projet.

ITS participera à l’isolation acoustique d’une centrale de production d’énergie impliquant deux turbines à gaz de forte puissance (plus de 120 MW en cycle simple, plus de 190 MW en cycle combiné) en Afrique de l’Ouest.

Compte tenu des niveaux de bruit émis - le niveau de puissance acoustique de la turbine est de l’ordre de 135 dB(A), avec un spectre fréquentiel très étendu de 20 à 20kHz - les systèmes constructifs à envisager se distingueront par leur très forte performance en terme d’insonorisation.

Un soin devra être apporté à rendre possible le montage sur site par une main d’œuvre locale tout en prenant en compte les contraintes d’accès et de démontabilité liées à la maintenance de matériels de haute technologie dans le contexte de l'isolation acoustique de cette centrale de production d'énergie.