Comme de nombreux autres espace ouverts (bureaux paysagers, open spaces, grands bureaux ouverts), c'est à dire des espaces conçus pour accueillir plus de 5 personnes sans séparations complètes entre les postes, un centre d'appel constitue un espace de travail dans lequel les activités exercées peuvent être diverses : téléphone, travail administratif, etc. . La réverbération doit y être limitée, pour assurer une absence de gêne entre les postes proches mais aussi pour permettre un confort pour les conversations à courte distance.

Si le niveau de performances associé à l'ambiance acoustique est "performant", alors les brèves conversations à voix basse dans le local ne sont pas sources de gêne pour les autres utilisateurs, la discrétion (situation obtenue lorsqu’un effort est requis pour comprendre le contenu d’une conversation émise d’un poste de travail voisin) du discours est limitée, les bruits de chocs dans les couloirs adjacents sont faiblement entendus, les bruits extérieurs et les bruits d’équipement contribuent à créer un bruit de fond modéré, sans pour autant provoquer de gêne: le niveau performant est approprié avant tout à des tâches nécessitant une concentration limitée.

Si le niveau de performances associé à l'ambiance acoustique est "très performant", alors il n’est pas nécessaire d’élever la voix pour un bref échange de paroles entre postes de travail adjacents (de ce fait, la discrétion entre postes plus éloignés est relativement bonne), les conversations à voix basse tenues dans le local ne sont pas sources de gêne, les bruits d’équipement et les bruits extérieurs sont audibles, sans pour autant provoquer de gêne ou de fatigue: l’espace ouvert, même à ce niveau, n’est approprié qu’à des tâches demandant une concentration modérée, ponctuellement soutenue.

ITS participera à l'amélioration du confort acoustique d'un centre d'appels à Lyon (France, région Rhône-Alpes, département du Rhône).

Compte tenu de la gêne sonore ressentie par les occupants (jusqu'à 11) ayant conduit à envisager des travaux de correction acoustique, la diminution de la durée de réverbération requise a rendu nécessaire d'envisager l’installation de produits et systèmes constructifs justifiant de performances acoustiques notamment aux fréquences médium et aigües.

Il a donc été considéré lors du dimensionnement des équipements de correction acoustique un revêtement absorbant mural à base d'une laine minérale de forte densité et d'un surfaçage approprié (tissu) permettant un nettoyage avec un chiffon humide: il a été prévu que 3 des 4 murs délimitant le centre d'appels seraient partiellement revêtus, en ménageant des surfaces vitrées pour assurer une visibilité vers les espaces environnants.

Aucun doute que la mise en oeuvre de ce revêtement absorbant mural assurera un confort acoustique propice à de bonnes conditions de travail.