L'acousticien est le spécialiste du domaine des sciences et techniques relatif à l'étude des vibrations acoustiques et concernant leur production, leur propagation et leurs effets en relation avec différents besoins de l'industrie (ce domaine fonde une partie importante de l'activité de ITS).

Selon le cas, être acousticien peut faire appel à différents domaines d'expertise:

  • la métrologie acoustique, lorsqu'il s'agit de quantifier les émissions sonores d'une source de bruit (machine, équipement, ...) ou bien la performance de produits ou de systèmes constructifs en laboratoire ou in-situ (matériaux d'isolation acoustique, parois, silencieux...) ou encore la performance d'ensembles tels qu'encoffrements (capotages insonorisants), locaux et bâtiments (en terme d'isolement acoustique ou terme de réverbération) ou lorsqu'il s'agit de caractériser une situation acoustique (par exemple: à l'origine d'une gêne) selon les normes applicables
  • la modélisation, lorsqu'il s'agit de simuler la performance de produits ou de systèmes constructifs (matériaux d'isolation acoustique, parois, silencieux...) ou bien la performance d'ensembles tels qu'encoffrements (capotages insonorisants), locaux et bâtiments (en terme d'isolement acoustique ou en terme de réverbération) ou encore l'impact d'une source de bruit pour un environnement donné
  • les technologies de construction (métalliques, en bois, maçonnées...) incluant la sélection de produits et de systèmes constructifs (pour des équipements d'isolation acoustique, d'insonorisation ou pour des systèmes de correction acoustique) éventuellement dans un contexte de réalisation / réhabilitation de bâtiments en gérant les fonctionnalités connexes en relation avec l'acte de construire (tenue mécanique, comportement au feu, isolation thermique,...) et en maitrisant les techniques de mise en oeuvre selon les textes réglementaires, directives et règles de l'Art applicables
  • la connaissance de process industriels variés mettant en jeu des équipements générant des contraintes spécifiques et parfois antagonistes vis à vis de l'acoustique (e.g. celles liées à l'aéraulique en général et au traitement des flux gazeux chauds ou froids en particulier dans le secteur de l'énergie ou pour des bancs ou salles d'essais), et de la physique des transferts thermiques (dans le domaine de la production de chaleur, de froid, ...)
  • la familiarité avec des sources de bruit industriel variées (machines & équipements de tous types) et des exigences afférentes par exemple en matière d'ergonomie vis à vis de nombreux projets en relation avec la lutte contre le bruit au travail (pour une correcte prise en compte des contraintes liées aux tâches de production et de maintenance)

Pour ce qui est des activités d'un acousticien (tel que la ressource humaine de ITS) en relation avec le secteur industriel, diagnostic (au besoin basé sur des mesures acoustiques) de situations de pollution sonore (gêne sonore de voisinage, bruit en milieu de travail, etc ...) ou d'inconfort en matière d'acoustique (mauvaise qualité de constructions, dépassement de critères d'émergence sonore) recherche et préconisation de solutions en terme d'insonorisation ou de confort acoustique, fourniture de matériaux et d'équipements d'isolation acoustique (standard ou sur mesure), étude et travaux d'isolation acoustique (de technicité courante ou de haute technicité) clé en mains avec garantie de résultat pour un projet unique (e.g.: en relation avec l'utilisateur final d'un bien immobilier ou d'un équipement bruyant) ou pour des besoins récurrents (e.g. en relation avec des constructeurs: assistance pour le développement de solutions de lutte contre le bruit ou de confort acoustique industrialisées): les modalités possibles pour l'intervention de l'acousticien vis à vis de tous les projets en relation avec l'acoustique sont aussi variées que les besoins.

L'acousticien peut intervenir dans le cadre de projets liés à une construction nouvelle ou bien à une réhabilitation. Le client de l'acousticien peut être le concepteur d'une machine ou d'un bâtiment, son constructeur ou bien son utilisateur. A tous, l'acousticien de ITS peut apporter des réponses à toutes les questions en relation avec les problématiques se rapportant aux paysages sonores.

En vue de pouvoir mener à bien les missions susceptibles de lui être confiées, dans l'industrie comme dans le bâtiment, l'acousticien peut utilement avoir suivi une formation:

  • en mesures physiques (techniques instrumentales) en relation avec la réalisation des mesurages qui constituent souvent une étape importante d'un projet: e.g. avant insonorisation (pour caractériser une situation acoustique qui, souvent, pose problème) ou après, pour évaluer l'efficacité des actions d'amélioration mises en oeuvre. En France, des enseignements de types bac + 2 sont appropriés pour acquérir les savoir-faire de base nécessaires pour être opérationnel et, ultérieurement, pour pouvoir suivre les formations complémentaires (parfois: autoformations) requises pour la prise en compte des perfectionnements technologiques en matière de métrologie acoustique
  • en sciences physiques: en acoustique bien sûr, mais aussi en mécanique des fluides, aéraulique, thermique, informatique, conception mécanique en relation avec la participation à des projets faisant souvent appel à des compétences pluridisciplinaires. En France, des enseignements de types bac + 5 existent (en écoles d'ingénieurs ou dans des universités), préparant les acousticiens à leurs futurs études, à leurs futurs travaux d'ingénierie e.g. consulting, calculs, travaux de R&D, développement de logiciels de simulation, et aussi aux futures mise à niveau (souvent: en continu) de leurs connaissances et de leurs compétences qui seront rendues nécessaires, dans les différents domaines techniques et scientifiques en relation avec l'acoustique, au fur et à mesure de l'évolution des résultats d'expérience, des théories, ou des productions de normes et de textes réglementaires

La ressource humaine de ITS en matière d'acousticien a suivi de telles formations initiales et dispose de diplômes l'attestant. Elles suit péridiquement des sessions de mises à niveau de ses compétences. Elle se tient informée, régulièrement, des publications internationales en relation avec l'acoustique illustrant les avancées de la profession.

En relation avec ses partenaires commerciaux nationaux et internationaux, ITS participe activement à la préservation de notre environnement sonore et à l'amélioration de nos conditions de vie, vis-à-vis desquelles le confort acoustique, dont l'acousticien est le garant, constitue un facteur d'ambiance majeur.

105 environnement sonore acousticien

Avec ses partenaires commerciaux nationaux et internationaux, ITS participe activement à la préservation de notre environnement sonore et à l'amélioration de nos conditions de vie, vis-à-vis desquelles le confort acoustique, dont l'acousticien est le garant, constitue un facteur d'ambiance majeur.