Généralités se rapportant aux mesurages en relation avec la réverbération d'un local

Une valeur de durée de réverbération trop élevée (illustrant des phénomènes de réverbération trop importants) peut nuire au confort acoustique de certains espaces (compte tenu de leur destination) et (dans certains cas) constituer une non-conformité.

Les mesurages en relation avec la réverbération d'un local sont donc utiles dans différents contextes:

  • pour un diagnostic, à l'occasion duquel les résultats de mesures peuvent être comparées à des valeurs de référence, réglementaires ou normatives
    • pour des structures accueillant de jeunes enfants
    • pour des établissements d'enseignement: écoles, universités; tant pour ce qui concerne les locaux dédiés aux apprentissages et aux formations que ceux destinés à la restauration
    • pour les établissements de santé ; tant pour les locaux accessibles au public que pour ceux dédiés aux professionnels
    • pour des locaux de travail (y compris des bureaux, a fortiori lorsqu'il sagit d'open spaces - sans oublier les cantines -)
  • pour la vérification de l'efficacité d'actions d'insonorisation, au terme de leur mise en oeuvre

Aspects pratiques des mesurages en relation avec la réverbération d'un local

En France, le mesurage de la durée de réverbération est réalisé en conformité avec la norme NF S 31-057 – Acoustique – Vérification de la qualité acoustique des bâtiments ou avec la norme (qui lui est souvent préférée) NF EN ISO 3382-2 - Acoustique - Mesurage des paramètres acoustiques des salles - Partie 2 : Durée de réverbération des salles ordinaires.

  • production du champ acoustique: le champ acoustique est en général produit par un générateur de bruit rose (source acoustique) omnidirectionnel (méthode du bruit interrompu)
  • appareillage de mesurage: l’appareillage de mesurage acoustique est en général  constitué d’un sonomètre (avec un microphone) et d’un calibreur. Si utilisé, l’appareillage de mesurage de la température et de l’hygrométrie du local est souvent constitué d’un thermo-hygromètre.
source de bruit omnidirectionnelle ITS pour mesure du temps de réverbération d'un local
sonomètre ITS pour mesure du temps de réverbération d'un local
 
  • logiciel de transfert et d’analyse: un logiciel de transfert et d’analyse est en général utilisé, permettant une exploitation en différé d’enregistrements effectués sur site.
  • évaluation de la durée de réverbération (du temps de réverbération): la durée de réverbération (le temps de réverbération) est le temps nécessaire pour que le niveau de pression acoustique décroisse de 60 dB après l’arrêt de la source de bruit dans une salle.
  • exemple d’enregistrement de la décroissance sonore temporelle permettant la détermination de la durée de réverbération (temps de réverbération) TR pour la bande de fréquence 4kHz (en l’occurrence : TR=0.87 s) avec une plage d’évaluation supérieure à celle envisagée dans la norme NF EN ISO 3382-2).
temps de réverbération (mesuré)

Méthodes et qualité des mesurages en relation avec la réverbération d'un local

Des résultats de mesurages en relation avec la réverbération d'un local dépendent la pertinence:

  • de comparaisons à des valeurs de référence, aux fins de vérification de la conformité de locaux
  • d'actions qui pourraient s'avérer nécessaires

Pour ce qui concerne les méthodes de mesures, la norme NF EN ISO 3382-2 - Acoustique - Mesurage des paramètres acoustiques des salles - Partie 2 : Durée de réverbération des salles ordinaires en distingue 3:

  • méthode de contrôle: la méthode de contrôle est appropriée pour l'évaluation de la quantité d'absorption de la salle à des fins de contrôle du bruit, et pour les mesurages de contrôle de l'isolation aux bruits aériens et aux bruits de choc. Il convient de l'utiliser pour les mesurages de l'ISO 10052. Les mesurages de contrôle sont réalisés en bandes d'octave uniquement
  • méthode d'expertise : la méthode d'expertise est appropriée pour la vérification des performances des bâtiments par rapport aux spécifications de la durée de réverbération ou de l'absorption de la salle. Il convient de l'utiliser pour les mesurages dans toutes les parties de l'ISO 140 qui mentionnent les mesurages de la durée de réverbération
  • méthode de précision : la méthode de précision est appropriée lorsqu'une précision de mesurage élevée est exigée

Les comparaisons du nombre de positions et de mesurages vis-à-vis du nombre minimal de positions et de mesurages selon la norme NF EN ISO 3382-2 peuvent être effectuées comme ce qui suit:

Contrôle Expertise Précision

Combinaisons de source et de microphone 2 6 12

Positions de source ≥1 ≥2 ≥2

Positions de microphone ≥2 ≥2 ≥3

Nombre de décroissances dans chaque position (méthode du bruit interrompu) 1 2 3

Il va sans dire qu'il est préférable que des mesurages en relation avec la réverbération d'un local soient effectuées:

  • par une main d'oeuvre qualifiée comme peut l'être un technicien en mesures physiques spécialisé en techniques instrumentales, avec des années de pratique
  • avec des sonomètres dûment étalonnés et vérifiés
  • par une structure disposant:
    • d'une certification ISO 9001 pour le système de management de la qualité de ses prestations
    • d'une ressource humaine en mesure de fournir un avis solidement fondé pour ce qui concerne à la fois l'appréciation de la conformité des locaux et les solutions pour améliorer leur qualité - comme un acousticien diplômé en physique du bâtiment, avec une longue expérience de la résolution des problématiques liées au confort acoustique des locaux de toutes natures -

ITS a tous ces atouts: ITS maîtrise tous les aspects des mesurages en relation avec la réverbération d’un local.

Qu'on se le dise !