Par où commencer une démarche de lutte contre le bruit ?

Il y a lieu de commencer une démarche de lutte contre le bruit en prenant l’avis de professionnels de l’ insonorisation, tels que Isolation Technologie Services, en mesure d’accompagner un Client tout au long de sa démarche de réduction des nuisances sonores en le faisant bénéficier de l’expertise (de sa ressource humaine) de 20 ans en matière d’ acoustique dans tous les secteurs d’activité: industrie, environnement, énergie, salles d'essais, bâtiment.

Qu’est ce que l’insonorisation ?

L’insonorisation consiste à la mise en œuvre de moyens de protection des travailleurs contre le bruit, et/ou de protection de l’environnement contre le bruit, et/ou de moyens visant au respect de la réglementation acoustique des bâtiments (industriels, tertiaires, d’habitation...) L’insonorisation peut faire fait intervenir les techniques propres d’une part à l’ isolation acoustique et d’autre part à la correction acoustique ainsi que des techniques propres à la mise en œuvre de silencieux et d’ écrans acoustiques.

Quelle différence entre isolation acoustique et correction acoustique ?

L’ isolation acoustique est l’ensemble des procédés mis en œuvre pour obtenir un isolement acoustique déterminé, c’est à dire une limitation de la transmission du son d’un espace à l’origine du bruit vers un autre que l’on souhaite protéger. La correction acoustique consiste à mettre en œuvre matériaux absorbants dans un local en vue de limiter sa durée de réverbération (persistance des sons après arrêt d'un source de bruit), et/ou d'augmenter la décroissance sonore spatiale, c’est à dire en vue d'améliorer l’ acoustique interne d’un local en limitant l'amplification due au phénomène de réverbération.

Quels moyens de réduction du bruit à la source ?

La réduction du bruit à la source consiste à diminuer la puissance acoustique d'un matériel ou d'un équipement bruyant, par des moyens tels qu'un encoffrement (capot insonorisant) pour une machine, un cloisonnement insonorisant pour une zone bruyante dans un atelier par exemple, un silencieux pour une bouche de ventilation (ou bien une aspiration / extraction liée à un process industriel).

Quels moyens de limitation de la propagation du bruit ?

Dans un local, la limitation de la propagation du bruit peut notamment être effectuée par la mise en oeuvre d'écrans acoustiques (écrans anti-bruit) qui s'opposent à la propagation du bruit dans une direction donnée ainsi que par la mise en oeuvre de matériaux absorbants (selon les possibilités: sous la forme d'un revêtement mural, ou / et sous la forme d'un plafond suspendu ou de baffles suspendus ou / et sous la forme d'un revêtement de sol) qui permettent d'augmenter la décroissance sonore spatiale en limitant l'amplification des niveaux sonores due aux effets de la réverbération. Dans certains milieu de travail, des cabines sont des constructions spécialement conçues pour protéger des personnes (par exemple, des opérateurs de machine) du bruit ambiant, consistant en une structure entièrement enveloppante.

A l'extérieur, la limitation de la propagation du bruit peut notamment être effectuée par la mise en oeuvre d'écrans acoustiques (écrans anti-bruit) qui s'opposent à la propagation du bruit dans une direction donnée.

Dans les bâtiments, les performances de l'enveloppe d'une construction (logement, local tertiaire) en terme d'isolement aux bruit aériens limitent la propagation du bruit des espaces bruyants vers les espaces à protéger (intérieurs ou extérieurs). Des cabines pour musicien sont des constructions spécialement conçues pour leur permettre la pratique de la musique sans gêner les voisins, consistant en une structure entièrement enveloppante. Des cabines audiométriques sont des constructions spécialement conçues pour permettre des examens et tests liés à l'audition, consistant en une structure entièrement enveloppante.

Quelle protection des travailleurs contre le bruit en France et dans l’Union Européenne?

En France, l’ arrêté du 30 août 1990 est pris pour l’application de l’article R. 235-11 du code du travail et est relatif à la correction acoustique des locaux de travail : ce texte est applicable en France relativement aux caractéristiques acoustiques des locaux de travail et en particulier vis à vis de la décroissance du niveau sonore par doublement de distance une source sonore
En France, le décret n° 88-405 du 21/04/88 porte modification au code du travail et est relatif à la protection des travailleurs contre le bruit. Note : tout ou partie de ce document a été modifié par des textes plus récents
En France, le décret n° 2006-892 du 19 juillet 2006 est relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d'exposition des travailleurs aux risques dus au bruit. Ce décret transpose la directive 2003/10/CE du 6 février 2003 concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l’exposition des travailleurs aux risques dus au bruit.

En France, le décret n° 2006-1044 du 23 août 2006 est relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d’exposition aux risques dus au bruit des personnels employés à bord des navires
Dans l’Union Européenne, la directive n° 86/188/CEE du 12/05/86 est relatif à la protection des travailleurs contre le bruit Note : tout ou partie de ce document a été modifié par des textes plus récents
Dans l’Union Européenne, la directive 2003/10/CE du 6 février 2003 concerne les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l’exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (bruit) : applicable dans le droit français depuis 2006 et impliquant notamment une baisse de 5 dB des seuils précédemment en vigueur

Quelle protection de l’environnement contre le bruit en France et dans l’union Européenne?

En France : l’ arrêté du 20 août 85 est relatif aux bruits aériens émis dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement à l’exclusion des installations soumises aux dispositions de l’ arrêté du 23 janvier 1997 Note : tout ou partie de ce document a été modifié par des textes plus récents
En France, l’ arrêté du 10 mai 1995 est relatif aux modalités de mesure des bruits de voisinage
En France, l’ arrêté du 23 janvier 1997 est relatif à la limitation des bruits émis dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement
En France : l’ arrêté du 15 novembre 1999 modifie l’arrêté du 23 janvier 1997 relatif à la limitation des bruits émis dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement et l’arrêté du 14 mai 1993 relatif à l’industrie du verre
En France, l’ arrêté du 4 avril 2006 est relatif à l’établissement des cartes de bruit et des plans de prévention du bruit dans l’environnement
En France, l’ arrêté du 5 décembre 2006 est relatif aux modalités de mesurage des bruits de voisinage
En France, l’ arrêté du 27 novembre 2008 modifie l' arrêté du 5 décembre 2006 relatif aux modalités de mesurage des bruits de voisinage
En France, le décret n° 95-408 du 18 avril 1995 est relatif à la lutte contre les bruits de voisinage et modifie le code de la santé publique
En France, le décret n° 2006-361 du 24 mars 2006 est relatif à l’établissement des cartes de bruit et des plans de prévention du bruit dans l’environnement et modifie le code de l’urbanisme
En France, le décret n° 2006-1099 du 31 août 2006 est relatif à la lutte contre les bruits de voisinage et modifie le code de la santé publique
Dans l’Union Européenne, la directive 2002/49/CE du 25 juin 2002 est relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement

Quelle réglementation acoustique pour les bâtiments d’habitation ?

En France, l’ arrêté du 30 juin 1999 est relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d’habitation : il est désigné sous l’appellation « nouvelle réglementation acoustique »

Quelle limitation du bruit dans les établissements d'enseignement ?

En France, l’ arrêté du 25 avril 2003 est relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement.

end faq