L’isolation phonique est nécessaire pour disposer de locaux offrant à leurs occupants un confort acoustique approprié.

isolation phonique
L’isolation phonique est nécessaire
   

En France, l’isolement acoustique standardisé pondéré entre locaux DnT,A constitue un indicateur de performance (exprimé en dB) qui doit être égal ou supérieur à des limites imposées suivant la nature de l’édifice et suivant la destination des locaux considérés.

  • Dans les constructions soumises à l’Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d’habitation, l’isolement acoustique standardisé pondéré entre locaux est réglementé.

    • pour un local d’émission tel qu’un local d’un logement à l’exclusion des garages individuels, une circulation commune intérieure au bâtiment, un garage individuel d’un logement ou un garage collectif, un local d’activité, à l’exclusion des garages collectifs
    • pour un local de réception tel qu’une pièce principale, une cuisine ou une salle d’eau

    Selon la combinaison entre local d’émission et local de réception, l’indicateur de performance en terme d’isolation phonique explicitement requis varie de 37 à 58 dB.

  • Dans les établissements soumis à l’Arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit, l’isolement acoustique standardisé pondéré entre locaux est réglementé.

    En particulier, dans les établissements d’enseignement:

    • pour un local d’émission tel qu’un local d’enseignement, d’activité pratiques, d’administration, un local médical , une infirmerie, un atelier peu bruyant, une cuisine, un local de rassemblement fermé, une salle de réunion, des sanitaires, une cage d’escalier, une circulation horizontale, un vestiaire fermé, une salle de musique, une salle polyvalente, une salle de sports, une salle de restauration, un atelier bruyant
    • pour un local de réception tel qu’un local d’enseignement, d’activités pratiques, d’administration, une bibliothèque, un centre de documentation et d’information (CDI), une salle de musique, une salle de réunions, une salles des professeurs, un atelier peu bruyant, un local médical, une infirmerie, une salle polyvalente, une salle de restauration

    Selon la combinaison entre local d’émission et local de réception, l’indicateur de performance en terme d’isolation phonique explicitement requis varie de 30 à 55 dB.

    En particulier, dans les établissements de santé:

    • pour un local d’émission tel qu’un local d’hébergement et de soins, une salle d’examens et de consultations, un bureau médical et soignant, une salle d’attente, une salle d’opérations ou d’obstétrique, une salle de travail, une circulation interne, ou d’autres locaux
    • pour un local de réception tel qu’une salle d’opérations ou d’obstétrique, une salle de travail, un local d’hébergement et de soins, une salle d’examen et de consultation, une salle d’attente, un bureau médical et soignant et d’autres locaux où peuvent être présents des malades

    Selon la combinaison entre local d’émission et local de réception, l’indicateur de performance en terme d’isolation phonique explicitement requis varie de 32 à 47 dB.

    En particulier, dans les hôtels:

    • pour un local d’émission tel qu’une chambre voisine, une salle de bains d’une autre chambre, une circulation intérieure, un bureau, un local de repos du personnel, un vestiaire fermé, un hall de réception, une salle de lecture, une salle de réunion, un atelier, un bar, un commerce, une cuisine, un garage, un parking, une zone de livraison fermée, un gymnase, une piscine intérieure, un restaurant, des sanitaires collectifs, une salle de télévision, une laverie, un local poubelles, un casino, un salon de réception sans sonorisation, un club de santé, une salle de jeux, une discothèque, une salle de danse
    • pour un local de réception tel qu’une chambre ou une salle de bains

    Selon la combinaison entre local d’émission et local de réception, l’indicateur de performance en terme d’isolation phonique explicitement requis varie de 38 à 60 dB. En outre des dispositions réglementaires existent vis-à-vis de l’exposition au bruit des aérodromes

  • Pour tous les édifices, la norme NF S 31-057 – Acoustique – Vérification de la qualité acoustique des bâtiments (Octobre 1982) ou d’autres opuscules peuvent constituer des documents de référence pour la mesure in situ de la performance en terme d’isolation phonique.

    ITS peut effecteur de tels mesurages acoustiques, et, le cas échéant, proposer des solutions pour améliorer une situation existante, si elle n’est pas satisfaisante en terme d’isolation phonique e.g. en cas de non-conformité.