Le bruit au travail constitue, dans de nombreuses entreprises, une nuisance, qui, en France, doit être combattue en application du Décret n° 2006-892 du 19 juillet 2006 relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d'exposition des travailleurs aux risques dus au bruit: niveau d’exposition quotidienne au bruit et niveau de pression acoustique de crête sont réglementés.

En matière de bruit au travail, les solutions ITS sont multiples et adaptées à tous les contextes: industriel comme tertiaire.

A l’intérieur de bâtiments

D’une part, ITS propose des matériels destinés à limiter le bruit des machines: cartérisations insonorisantes, capotages acoustiques, encoffrements sont soigneusement étudiés pour prendre en compte les impératifs liés à la production, à la maintenance, et aussi à l’ergonomie (visibilité pour la surveillance des process, accès, sécurités …) des postes de travail bruyants. Les applications sont nombreuses notamment dans les secteurs du carton ondulé, de la transformation des métaux ; lorsqu’elle est possible, cette solution est souvent privilégiée, car assortie des performances les plus importantes (à la fois en nombre de décibels caractérisant la réduction du bruit « à la source » et en nombre de postes de travail où elle peut être obtenue).

D’autre part, ITS commercialise des murs anti-bruit (entre sol et sous-toiture) permettant de limiter la diffusion du bruit depuis les zones d’émissions sonores vers les postes de travail environnants. Cette solution de diminution du bruit est très en vogue dans les imprimeries, dès lors que la taille et la répartition dans l’espace des sources sonores en présence (rotatives de grandes dimensions) commande de privilégier la construction de tels ouvrages, qui doivent alors être équipés de nombreuses portes d’accès et faire la part belle aux surfaces vitrées ; dans certaines situations, l’installation d’une cabine insonorisée, abritant les personnels affectés à la conduite et à la surveillance constitue un complément ou une alternative à cette solution de limitation du bruit au travail: elle doit alors disposer de nombreuses fonctionnalités maximisant son niveau d’habitabilité: confort thermique (chauffage/climatisation), ambiance lumineuse (niveau d’éclairement), équipements électriques.

Par ailleurs, toujours en matière de solutions contre le bruit au travail, des écrans (qui se distinguent des murs anti-bruit en ce qu’ils n’ont pas une hauteur égale à celle du plafond du local considéré, mais sont moins hauts) figurent aussi au catalogue de ITS, pour séparer des zones bruyantes d’ateliers, d’installations de production, pouvant être (selon le contexte) fixés au sol, sur piètement ou mobiles (sur roulettes). La performance acoustique de tels équipements (variable avec la fréquence) dépend alors de nombreux paramètres tels que la distance entre la source de bruit et l’écran, celle entre le point où l’abaissement du niveau sonore est considéré et l’écran, leurs dimensions, ainsi que l’influence du local (nombre et position des surfaces réfléchissant les sons). Ils peuvent être employés non seulement pour atelier et unités de production, mais aussi (alors: avec une mode de construction et un choix des matériaux de garnissage différents pour satisfaire aux impératifs de décoration) dans les bureaux, associés ou non avec des revêtements acoustiques muraux, ou en plafond pour limiter la réverbération (e.g. pour, en France, se conformer à l’Arrêté du 30 août 1990 ou à tout autre document se rapportant à la décroissance du niveau sonore par doublement de distance à la source sur un lieu de travail, à moins qu’il ne s’agisse d’un bureau - individuel, collectif, paysagé – ou d’un espace associé – salle de réunion / formation, espace de détente, restaurant, auquel cas la durée de réverbération peut constituer une exigence technique).

A l’extérieur

ITS propose des bâtiments insonorisés pour matériels tels que turbines à combustion, moteurs thermiques, compresseurs, ventilateurs, groupes frigorifiques avec des systèmes de ventilation, d’admission d’air et d’échappement appropriés.

Partout (à l’intérieur de bâtiments comme à l’extérieur)

ITS commercialise des silencieux en tous genres, destinés à limiter la propagation de bruit sans s’opposer au passage d’un fluide (à température ambiante ou à des conditions de services quelconques). En matière de bruit au travail, ces solutions sont notamment adaptées aux constructions: réseaux de ventilation, de climatisation, de dépoussiérage mais sont aussi appropriées vis aussi à de nombreux procédés (dès lors qu’il y a une admission - souvent: d’air -, un échappement – y compris: de gaz brûlés avec cheminée -), en ne négligeant pas ceux impliquant des réseaux de gaz sous pression (petit silencieux pour électrovanne de machine ou gros silencieux de décharge en aval d’une soupape de régulation).