Le lancer (tir) de rayons est une méthode de calcul de la trajectoire des ondes acoustiques dont des applications sont possibles pour des espaces clos, industriels ou non, en relation avec la prise en compte de leur qualité acoustique.

Les données d'entrée de tels calculs sont évidemment la géométrie de l'espace considéré et la distribution des surfaces absorbantes pour laquelle il faut tenir compte de la quantité de matériaux, du coefficient d'absorption acoustique (et parfois du coefficient de dispersion), qu'il s'agisse du sol ou des murs ou du toit (quelle que soit sa forme) ou même d’obstacles e.g. du mobilier, des machines ou des écrans acoustiques qui sont également des éléments importants lorsqu'on considère la propagation du son à l'intérieur.

Pour les espaces où le volume est supérieur aux limites habituelles, l'absorption du son par l'atmosphére fait également partie de l'ensemble des données d'entrée.

ITS a investi dans un logiciel de simulation de lancer (tir) de rayons pour affiner la prévision de la performance acoustique des espaces clos, notamment lorsque la complexité de leur géométrie ou la répartition non homogène des surfaces absorbantes nécessite une modélisation basée sur autre chose que des modèles analytiques, bien que ceux-ci aient prouvé leur utilité dans de nombreux cas, e.g. quand une évaluation rapide de l'acoustique d’un espace est souhaitée.

La conséquence attendue de cet investissement est la capacité à compléter les fonctionnalités du logiciel SILDIS (Module 9: prévision de la décroissance du son dans des espaces clos, Module 9A: prévision de la décroissance sonore spatiale dans les bureaux ouverts) et à dépasser ses limites, pour la prévision des données de sortie comme le temps de réverbération (auquel il est usuellement fait référence en tant que T20 ou T30 en fonction de la dynamique utilisée pour l'évaluation), le taux de décroissance spatiale du niveau de pression acoustique par doublement de distance (auquel il est usuellement fait référence en tant que DL2), l’amplification du niveau de pression acoustique par rapport au champ semi-libre (à laquelle il est usuellement fait référence en tant que DLf).

Un tel outil est anticipé comme utile pour les salles des machines, les ateliers, les bureaux ouverts et aussi pour de nombreux espaces de loisirs pour lesquels une simulation acoustique est nécessaire soit pour prévoir leur conformité à une référence quelle qu’elle soit (réglementaire, normative ou autre) soit pour évaluer (à l’avance) l'efficacité de différents traitements d'insonorisation.

Comme dans le cas de logiciels de simulation basés sur approche analytique, mais avec des fonctionnalités différentes: une fois que les performances de l'espace clos sont correctement déterminées, des cartographies sonores permettant l'évaluation des niveaux de pression acoustique à partir des niveaux de puissance acoustique et des fonctions de directivité sont possibles.

ITS aura recours à l’outil de lancer (tir) de rayons dont l’acquisition a été faite: soit dans le cadre de projets de Recherche & Développement (R & D) soit dans le cadre de projets directement en relation avec les besoins exprimés par des Clients.