Les moteurs thermiques industriels nécessitent la mise en œuvre de silencieux pour fluide à haute température, puisque leur échappement, dont la température est généralement supérieure à 425 degrés C et peut atteindre 550 degrés C, constitue une source de bruit qui doit être traitée pour prévenir des nuisances sonores dans l’environnement.

Pour de telles applications, des silencieux réactifs (i.e. des dispositifs dont le principe est basé sur la réflexion des ondes acoustiques en relation avec des changements de la géométrie interne des conduits, perforés ou non, guidant l’écoulement) sont souvent appropriés pour l’obtention d’une perte d’insertion à basse fréquence, pouvant être combinés avec la mise en œuvre de matériaux absorbants (mettant en jeu un effet dissipatif) qui permettent l’obtention d’une performance acoustique additionnelle (généralement souhaitable) en moyenne et haute fréquence.

Le dimensionnement de silencieux pour fluide à haute température nécessite la prise en compte, au moyen d’outils de simulation dédiés, disponibles chez ITS, des impératifs acoustiques du projet (en relation avec le spectre de puissance acoustique du moteur à l’échappement avant insonorisation, et avec l’objectif de réduction du bruit) et aussi des contraintes du projet en terme d’aérodynamique vis-à-vis de l’écoulement turbulent qui est à considérer (toujours : perte de pression totale maximum acceptable, parfois : vitesse minimum d’éjection admissible).

De tels impératifs sont en général antagonistes et nécessitent de trouver un compromis en terme de performance, dans certains cas : limitée par l’espace disponible pour les silencieux.

ITS participera à la construction de 6 silencieux pour fluide à haute température dans le cadre de la construction d’une centrale électrique basée sur pour moteur thermique.

L’expérience de ITS et de ses partenaires commerciaux permettront, à n’en pas douter, une limitation du bruit dû à l’échappement de ces moteurs pour préserver le voisinage qui sera significative et durable, du fait de la qualité des équipements d’insonorisation commercialisés.