Un silencieux pour circuit de vapeur surchauffée est nécessaire dès lors que sa partie aval débouche dans l’atmosphère, car la détente du fluide sous pression s’accompagne alors d’émissions sonores caractérisées par une puissance acoustique dont le niveau atteint ou dépasse couramment 150 dB(A), ce qui serait de nature (si rien n’était fait) à causer un grave traumatisme auditif pour les travailleurs opérant à proximité et un sérieux trouble pour le voisinage.

ITS participera à la construction d’un silencieux pour un circuit de vapeur surchauffée destiné à un site industriel de la région de Marseille (France, région Provence Alpes Côte d’Azur).

Il s’agira de remplacer un dispositif de réduction du bruit du fait de son état de détérioration produit par le temps (après une trentaine d’années de service), dans le cadre d’un projet de rénovation des installations d’un process pétrochimique.

Ce silencieux pour circuit de vapeur surchauffée sera (dans une enveloppe cylindrique d’un peu plus de 5 m de long et de près de 2 m de diamètre) constitué :

> en amont : d’un détendeur multi-étagé (diffuseur), réalisé avec des viroles perforées concentriques au niveau desquelles le nombre de Mach associé à l’état de l’écoulement pourra atteindre la valeur de 1 (correspondant à la vitesse du son dans les conditions thermodynamiques locales du fluide) ; une première atténuation acoustique sera associée à la présence de ce composant

> en aval : d’un revêtement (medium poreux revêtu d’une protection perforée) absorbant les sons, d’une part périphérique et d’autre part sous la forme d’un séparateur central de section frontale circulaire, entre lesquels s’écoulera le fluide, le bruit diminuant au fur et à mesure de la propagation sonore dans un tel canal, ce mécanisme étant ainsi à l’origine d’une deuxième atténuation acoustique

Au global :

> les valeurs de niveau de pression acoustique à des distances correspondant à celles de la possible présence d’opérateurs (notamment : des techniciens de supervision et de maintenance) seront limitées au-dessous des seuils réglementaires

> l’émergence i.e. la différence entre le niveau du bruit ambiant (installation en fonctionnement) et le niveau du bruit résiduel (en l’absence du bruit généré par l’installation, mais mesuré sur la période de fonctionnement de l’installation) sera tel que respectant la quiétude des riverains

En relation avec ses parties soumises à la pression, ce silencieux pour un circuit de vapeur surchauffée fera l’objet d’étapes de conception, de construction et de test spécifiques (en plus de celles liées aux performances acoustiques et aérodynamiques de cet appareil) ; un soin particulier sera apporté (par le choix des matériaux de construction pour certains sous-ensembles et par la sélection d’un système de protection contre la corrosion du meilleur niveau pour d’autres sous-ensembles) à sa longévité (en tenant compte du fait qu’à l’humidité liée au fluide, imposée par les conditions de service, s’ajoutera l’atmosphère saline résultant de la très grande proximité de la mer).

Ce silencieux pour un circuit de vapeur surchauffée pourra alors efficacement remplir sa fonction de protection de l’environnement sonore pendant plusieurs décennies.