Dans une centrale de cogénération avec des moteurs à combustion, électricité et chaleur (souvent destinée à une application de chauffage) sont produites simultanément, grâce à un transfert thermique impliquant les gaz d’échappement (à haute température) et un échangeur.

Ce mode de production d’énergie est souvent basé sur des moteurs industriels de forte puissance, dont les émissions sonores sont importantes et doivent être contrôlées (au moyen de silencieux) pour préserver le voisinage de toute nuisance e.g. en relation avec l’émergence du bruit de l’installation par rapport au bruit résiduel (notamment en période nocturne).

Dans un tel contexte, l’échappement constitue toujours une préoccupation majeure.

En effet, le bruit des moteurs, même si atténué par différents composants de la ligne d’échappement tels que l’échangeur, le catalyseur (s’il y en a un), les différents coudes ainsi que l’entrée de la cheminée, peut être à l’origine d’un niveau de puissance acoustique, au débouché de la cheminée, de nature à impacter très négativement l’environnement sonore, a fortiori si la limite de propriété est proche et si l’ensemble des bruits habituels en l'absence du bruit de l’installation est bas (c’est souvent le cas en milieu rural).

ITS a participé à la livraison (conception et à la fourniture) d’un silencieux pour une centrale de cogénération aux environs de Caen (département du Calvados, région Normandie – France).

Ce dispositif d’insonorisation devait permettre l’obtention d’un niveau de pression acoustique à 10 mètres aussi bas que 50 dB(A) réf. 20 µPa, tout en créant une perte de pression totale aussi faible que 10 mbar pour un débit de gaz d’échappement (à une température de l’ordre de 400 degrés C) de l’ordre de 15 tonnes par heure pour un moteur dont les émissions sonores étaient caractérisées par un niveau de puissance acoustique à l’échappement proche de 130 dB(A) réf. 1 pW, avec une composante tonale très marquée dans la bande d’octave centrée sur 125 Hz.

Combinant un étage réactif et un étage dissipatif, le silencieux a été dimensionné pour disposer des performances acoustiques requises (i.e. telles que résultant d’une note de calcul établie par ITS, tenant compte des données mentionnées plus haut ainsi que la directivité de la cheminée et de son atténuation).

Fabriqué avec soin dans un atelier de chaudronnerie spécialisé, et livré en un temps record, cet équipement d’insonorisation performant (silencieux) a donné entière satisfaction dans le contexte des travaux pour cette centrale de cogénération.