Les espaces clos constituent souvent un objet d'étude en matière d'acoustique et ont fait l’objet par le passé du développement du Module 9 du logiciel SILDIS (prévision de la décroissance du son dans des espaces clos) qui ne permet toutefois pas la prise en compte d’écrans tels que claustras, mobiliers de rangement dans des locaux ouverts (open-spaces) où ils sont pourtant souvent présent.

En effet, dans de tels espaces de travail, il y a souvent lieu de prévenir ou de corriger les conséquences néfastes de certains aménagements sur le plan du confort acoustique e.g. décroissance sonore spatiale limitée du fait des faibles distances en jeu pour la propagation sonore, faible discrétion entre postes de travail, prépondérance des ondes sonores directes non atténuées par les surfaces absorbantes trop éloignées, ce qui résulte en une augmentation des niveaux sonores de chaque locuteur pour se faire entendre.

Des obstacles doivent alors s'opposer à la propagation du bruit d'un poste de travail aux postes de travail voisins (en plus des meubles et placards de rangement: des séparations, éventuellement de faible hauteur entre les bureaux d'un même ilôt, et de hauteur plus importante entre ilôts) qui, si elles ont absorbantes contribuent également à la limitation de l’amplification des niveaux sonores en relation avec les phénomènes de réverbération.

La performance acoustique de tels obstacles à la propagation sonore doit être prise en compte en vue de la conception de locaux pour lesquels l'ambiance sonore doit être contrôlée.

ITS a intégré la prévision de la décroissance spatiale de l’intelligibilité de la parole dans les espaces ouverts au logiciel de simulation SILDIS.

Des routines de calcul ont été implémentées pour la simulation du taux de décroissance spatiale d'intelligibilité de la parole ainsi que du niveau de pression acoustique pondéré A de la parole à une distance de 4 m, qui constituent des indicateurs usuels pour la caractérisation de la qualité sonore d’un open space.

Suite aux opérations de modification du logiciel SILDIS, la comparaison de résultats de simulations avec des données bibliographiques (résultats de mesures, résultats de calculs par d'autres, ...) a montré une concordance satisfaisante pour ce qui concerne ces données de sortie du Module 9 du logiciel SILDIS ainsi créé: pour des espaces ouverts de dimensions et de propriétés des surfaces absorbantes variées et en considérant des écrans de dimensions appropriées à différents cas concrets.

La conséquence attendue des perfectionnements apportés au logiciel SILDIS est une amélioration de la précision de l'évaluation de la qualité sonore d’espaces de travail ouverts avec des écrans dans un contexte de protection des travailleurs contre le bruit en relation avec le confort acoustique dans les bâtiments.