La limitation du bruit des équipements de production est souvent nécessaire, en général, dans une perspective de respect de textes réglementaires en relation, d'une part, avec la protection des travailleurs contre les risques liés à l'eposition au bruit et, d'autre part, avec la préservation de l'environnement.

C'est notamment le cas dans une installation de production d'électricité équipée de turbines à gaz (turbines à combustion), du bruit étant émis par les différents sous ensembles composant chaque turbomachine (en plus des émissions sonores liées aux orifices d'admission d'air et d'échappement, non prises en compte dans le cadre du projet dont il est rendu compte dans le présent article, bien que régulièrement étudiées et objet de travaux de simulation et de dimensionnement par ITS dans le cadre d'autres projets dans le secteur de la production d'énergie):

  • le compartiment turbine i.e. compresseurs, chambre de combustion, turbine
  • le compartiment des auxiliaires
  • le compartiment destiné à la charge
  • la portion de l'enveloppe du conduit d'admission encoffrée
  • la portion de l'enveloppe du conduit d'échappement encoffrée
  • des équipements connexes: e.g.: module gaz, alternateur

Tous ces équipements de production doivent faire l'objet d'une étude spécifique pour la mise au point de dispositifs de limitation du bruit ayant toutes les fonctionalités requises (elles sont nombreuses et variées, pour de telles installations particulièrement complexes, mettant en jeu des technologies de pointe mais qui ne garantissent toutefois pas l'absence de risques, eu égard aux procédés en présence).

ITS participera à la limitation du bruit d'équipements de production liés au fonctionnement de deux turbines à combustion de forte puissance (plus de 120 MW en cycle simple, plus de 190 MW en cycle combiné) destinées à une centrale de production d'énergie en Afrique du Nord.

Il s'agira de la conception et de la construction de bâtiments à haute performance acoustique, avec systèmes de ventilation intégrés et de murs anti-bruit.

L'étude devra permettre le dimensionnement et l'optimisation des dispositifs d'insonorisation: elle incluera notamment la prévision de l'affaiblissement acoustique des parois, de la perte d'insertion (avec et sans bruit d'écoulement) ainsi que de la perte de pression totale des silencieux de ventilation et aussi la simulation de l'impact après insonorisation d'une part en terme de niveau de puissance acoustique et d'autre part en terme de niveau de pression acoustique en des emplacements spécifiés.

L'optimisation du coût et des durées d'intervention pour les opérations de montage et de démontage constituent des facteurs clés de succès du concept d'insonorisation performant considéré pour la limitation du bruit de ces équipements de production d'électricité.