Dans une usine de production de carton ondulé, une onduleuse simple face constitue une source de nuisance sonore pour les travailleurs que sont les conducteurs de la ligne et les autres opérateurs et techniciens qui interviennent au niveau de différents sous-ensembles (e.g. dérouleur & raccordeur, pont magasin, préchauffeur, colleuse, coupeuse, mitrailleuse), notamment pour la surveillance du procédé de fabrication et pour la maintenance.

S’ils sont dans le même atelier, ils sont alors souvent exposés à des niveaux de bruit supérieurs à la limite déclenchant l’action i.e. 80 dB(A), en France, au sens du Décret n° 2006-892 du 19 juillet 2006 relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d'exposition des travailleurs aux risques dus au bruit et modifiant le code du travail qui transpose en droit français la directive 2003/10/CE.

Dans certains cas, une onduleuse simple face peut aussi être une gêne sonore pour le voisinage, a fortiori si l’enveloppe du bâtiment à l’intérieur duquel est installée l’unité de production ne limite pas suffisamment la transmission des bruits vers l’extérieur, soit que des portes soient ouvertes (souvent) pour permettre les transports de matière, soit que les parois ou la toiture aient un indice d’affaiblissement acoustique inapproprié.

Pour prévenir de tels désordres, un encoffrement de la machine doit être envisagé, qui doit combiner une très bonne performance acoustique avec des fonctionnalités connexes, liées notamment à la visibilité des organes depuis l’extérieur, à l’accessibilité (y compris en terme de démontabilité pour les réparations), et à la ventilation (pour évacuer la puissance calorifique qui est très importante lors de la fabrication de carton ondulé à partir de bobines de papier).

La robustesse de l’équipement d’insonorisation est également un critère de choix, puisque conditionnant la longévité de la protection contre le bruit dans un environnement industriel difficile.

Pour la conception de l’encoffrement , mais aussi pour sa construction, la prise en compte du site constitue souvent un défi majeur lorsqu’il faut s’accommoder de la présence de nombreux réseaux de fluides, d’éléments de charpente du bâtiment e.g. en partie haute de l’encoffrement.

ITS prendra part à un projet d’isolation acoustique industrielle dans une usine de fabrication de carton ondulé près de Strasbourg (France, région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine qui s'appelle désormais «Grand Est»): il s’agira de réaliser l’encoffrement d’une onduleuse simple face, dans un environnement complexe compte tenu de l’ancienneté des locaux et des servitudes existantes, constituant autant d’obstacles à une construction de géométrie simple.

La coopération d’ITS avec un partenaire commercial pour la construction et la supervision de l’installation ayant de nombreuses références en la matière rendra possible une gestion de projet harmonieuse et, in-fine, l’obtention d’un équipement d’insonorisation tenant toutes ses promesses (parmi lesquelles: celle d’une installation en un temps record) dans le cadre de ce projet d'isolation acoustique industrielle.