ITS a participé à l’insonorisation d’une unité de cogénération, dans un site pétrochimique implanté en Amérique du Nord.

Il s’agissait d’une unité produisant de l’électricité et de la vapeur (utilisée pour les process industriels), construite dans une raffinerie, et faisant la part belle aux machines et équipements très bruyants parmi lesquels une turbine à combustion (d’une puissance supérieure à 40 MW) et un alternateur, lesquels ont tous les deux fait l’objet des travaux d’insonorisation.

Les contraintes de site de l’unité de cogénération se distinguaient par la nécessité de respecter des niveaux de bruit nettement plus bas que la moyenne de ceux généralement admis en pareil cas pour la protection des employés du site et pour la préservation de son environnement sonore (lesquels sont dépendants de la distance à la limite de propriété industrielle, de la topographie et des niveaux sonores en l’absence du bruit généré par l’installation).

L’insonorisation de cette unité de cogénération a donc nécessité la conception de systèmes constructifs à isolation acoustique renforcée.

S’agissant des parois (murs et toit) des bâtiments abritant les turbomachines, leur indice d’affaiblissement acoustique a été augmenté en considérant des panneaux d’insonorisation industrielle avec une constitution spéciale, d’épaisseur accrue.

S’agissant des silencieux équipant les ouvertures destinées à la ventilation (forcée) ils ont eux aussi été dimensionnés spécialement, ce qui a été rendu complexe par le manque de place disponible pour installer des équipements plus volumineux que d’ordinaire, pour lesquels la perte de pression totale a dû être limitée pour ne pas remettre en cause le choix de ventilateurs de nature à permettre un fonctionnement normal de l’installation.

D’une part la localisation géographique du chantier à l’occasion duquel a été prévue l’insonorisation d’une unité de cogénération, et d’autre part l’activité pétrochimique du site ont nécessité la prise en compte combinée de codes de construction et de réglementations en tous genres qui a fait que ce projet a été l’occasion de relever de nombreux défis spécifiques - pas seulement liés à l’acoustique, mais aussi liés à la construction métallique, aux travaux électriques - , ce à quoi les partenaires commerciaux de ITS sont habitués, notamment dans le secteur de la production d’énergie, lorsque l’insonorisation concerne des installations sensibles, et dans le monde entier.

Limitation des émissions sonores dans le secteur de l'énergie

end faq