Les silencieux rectangulaires avec séparateurs (baffles) sont à la base de nombreuses applications liées à l'insonorisation: silencieux dissipatifs, silencieux à résonateurs, etc... . Leur perte de pression totale (parfois appelée perte de charge) est une caractéristique fondamentale pour le dimensionnement des silencieux car elle influe notamment sur la taille des équipements d'insonorisation (et donc: sur leur coût), sur le dimensionnement des ventilateurs s'il s'agit de ventilation forcée ainsi que sur la consommation d'énergie du réseau (e.g. réseau air conditionné, ventilation de locaux techniques ou non, systèmes de ventilation d'encoffrements). Dans certains cas (e.g. insonorisation d'aérocondenseurs), les exigences de perte de pression totale sont souvent extrêmes puisqu'il y assez souvent lieu d'envisager des dispositifs de réduction du bruit générant une perte de pression totale quasi nulle (i.e. suffisamment faible pour être négligée).

La perte de pression totale doit donc être prise en compte en vue de la conception de silencieux pour lesquels la performance aérodynamique doit être optimisée par l'usage de profilages spéciaux de l'extrémité des séparateurs (baffles).

 (cf. logiciel de simulation acoustique).

Des routines de calcul ont été implémentées pour le calcul de la perte de pression totale de ces équipements.

Suite aux opérations de modification du logiciel SILDIS, la comparaison de résultats de simulations avec des données bibliographiques (résultats de mesures, résultats de calculs par d'autres, ...) a montré une concordance satisfaisante pour de nombreuses combinaisons des paramètres géométriques définissant les silencieux et pour des vitesses de passage du fluide variées.

La conséquence attendue des perfectionnements apportés au logiciel SILDIS est une amélioration de la précision du dimensionnement d'équipements d'insonorisation tels que les silencieux de ventilation et d'une manière générale: de tous les silencieux industriels dont la conception est très exigente compte tenu des débits de fluide considérés et de la performance aérodynamique attendue souvent antagoniste avec la performance acoustique requise dans un contexte de protection des travailleurs, de préservation de l'environnement ou d'amélioration du confort acoustique dans les bâtiments.