L'approche pour la prévision de la performance acoustique et aérodynamique de silencieux réactifs, impliquant la prise en compte de diverses données d'entrée (e.g. paramètres thermodynamiques, critère de réduction du bruit, critère de contre-pression, taille du dispositif insonorisant), requière des calculs intensifs, ce qui constitue un obstacle sérieux pour la conception de solutions sur mesure dans un court laps de temps, comme cela est souvent nécessaire dans des contextes industriels où des dispositifs d'insonorisation différents de ceux utilisés pour des applications automobiles sont envisagés.

Par conséquent, le dimensionnement d'un silencieux réactif capable de contrôler les émissions de bruit d'échappement d'un gros moteur thermique industriel (e.g. celui d’un groupe électrogène) est souvent effectué au moyen de la sélection (parmi une gamme de produits standard plus ou moins étendue) d'un modèle pour lequel les tâches d’ingénierie ont déjà été entièrement effectuées (i.e. dont la performance est connue avec certitude, et suffisante, même si elle n'est pas très proche de celle nécessaire pour un projet donné), ce qui en général empêche l'optimisation des performances, avec des conséquences parfois défavorables en termes de tarification.

En effet, chaque détail de forme et chaque décimètre de tous les composants d'un silencieux réactif peuvent influencer de manière significative ses performances et il est nécessaire de pouvoir faire des simulations facilement pour évaluer rapidement une ou plusieurs conceptions possibles pour un projet donné (pour lequel la combinaison de tous les paramètres à prendre en compte simultanément est rarement reproductible).

ITS a intégré le dimensionnement des silencieux réactifs à tubes non-perforés au logiciel de simulation SILDIS (cf. logiciel de simulation acoustique).

Les montages pour lesquels des simulations sont possibles sont des combinaisons de tubes uniformes, de tubes étendus, de tubes latéraux, de tubes transversaux et de tubes variables qui sont fréquemment utilisés pour la construction de silencieux réactifs industriels.

Des montages préconfigurés impliquant des chambres de détente longues et des chambres de détente courtes ont également été intégrés pour couvrir les configurations habituelles, comme les chambres de détente en ligne, les chambres de détente avec entrée latérale et / ou avec sortie latérale, et les chambres de détente avec des tubes à recouvrement (avec inversion de flux) avec un ou plusieurs tubes de raccordement entre les chambres de dilatation (de 1 à 3 chambres).

La présence d’un flux gazeux, l'impédance de la source et le rayonnement de l’extrémité de la ligne d'échappement sont également pris en compte pour obtenir un tableau complet d'une situation donnée pour laquelle on souhaite identifier les meilleurs moyens de limiter le bruit.

Des routines de calcul ont été mises en place pour calculer pour des silencieux réactifs: la perte de pression totale, la perte par transmission, la perte d'insertion avec un conduit de substitution et la réduction du bruit avec un conduit additionnel.

Suite aux opérations de développement d'un nouveau module (Module 1B) du logiciel SILDIS, la comparaison des résultats de simulation avec des données bibliographiques (résultats de mesure, résultats de calcul par d'autres, ...) a montré un bon accord pour de nombreuses combinaisons de paramètres qui sont fondamentaux pour évaluer correctement une situation en terme de réduction du bruit d'un échappement.

La conséquence attendue de la mise en œuvre dans le logiciel SILDIS de ces nouvelles fonctionnalités est la capacité d'affiner la prévision de performance d'équipements spécifiques, par exemple des silencieux industriels (et pour applications marines) pour moteurs à pistons.